browser icon
You are using an insecure version of your web browser. Please update your browser!
Using an outdated browser makes your computer unsafe. For a safer, faster, more enjoyable user experience, please update your browser today or try a newer browser.

Meetic Transsibérien

Posted by on 3 octobre 2012
Le Transsibérien, train mythique qui nous transporte dans le « far east ». Ce trajet emprunte la ligne Moscou-Pékin appelé Transmongolien. Aujourd’hui, le premier tronçon permet la découverte de la Sibérie, mais aussi de ses habitants. Car comme iĺ est de coutumes, le partage est maître-mot au sein du Transsibérien : thé, gateaux, spécialités locales que l’on propose à ses compagnons de chambrée. Pas toujours facile de se faire comprendre et de comprendre, mais certains parlent un peu anglais ce qui facilite les échanges.
Le Transsibérien

Le Transsibérien

 

De Moscou à Irkutsk, aux abords du lac Baïkal, la taïga sibérienne se présente dans toute son immensité. Au détour d’une forêt ou d’un lac, une ville fait son apparition, telle la ville de Omsk, à 60km de la frontière avec le Kazakhstan. Cette ville est, d’après ma voisine de compartiment, une ville typique de la Sibérie ayant connue l’explosion de l’exploitation minière. Petite bourgade au 18è – 19è siècle, elle connut un important développement au début du 20è siècle. L’installation de l’industrie pétrolière a apporté emplois et infrastructures supplémentaires bienvenus pour les habitants de cette région à près de 2400km de Moscou (soit 1,5 jour de trajet en train minimum). Néanmoins, ce changement en a amené d’autres, plus incidieux : ma « colocataire » regrette la perte d’un savoir-faire et d’une culture régionale. Les habitants de la région Sibérienne travaillent le bois depuis près de 400 ans. Il perdure aujourd’hui quelques traces de ce savoir-faire sur les menuiseries de quelques habitations mais tente malheureusement à disparaître.

Je me pose aussi la question de l’environnement face au développement de l’exploitation pétrolière, les habitants ont-ils perçu des changements sur les espèces faunistiques et floristiques de la région ? On me dit que certaines espèces migratrices ont déménagé du fait du changement apporté par l’industrialisation qui modifie l’habitat naturel.

Omsk, zone industrielle

Omsk, immeubles face aux maisons sibériennes

 

 

 

Partagez !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    *


    *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>